Jean Marie Michaud

C'est en 1910, que Jean Marie Michaud s’installe sur le domaine après s’être expatrié des montagnes du Haut Beaujolais où le travail était rare.


Une photo montre les vendanges de 1910, où une partie de la famille réunie autour du pressoir hume le nectar de l’époque.
Quatre ans plus tard c’est la guerre et les hommes partent. Seule, la grand-mère
d’Alain Michaud avec deux enfants en bas âge prend les rênes du Domaine et le fait survivre pendant quatre années très dures.
Les domaines créés à cette époque doivent leur survie aux femmes qui ont su par leur courage ne pas baisser les bras.


Vendange de 1910

 
Jean & Pierre Michaud

Quelques décennies plus tard, c’est Jean Michaud l’aîné des fils avec Pierre le plus jeune (Le père d’Alain) qui assurent le travail de l’exploitation. Jusqu’en 1973 où Alain Michaud reprend.

......................................................
Aujourd’hui, la quatrième génération se prépare avec l’arrivée de
Dorian
, le plus jeune fils d’Alain qui suit des études de viticulture œnologie.


Pierre, Alain & Dorian Michaud


Principales dates


1910 Création du Domaine
1950 Reprise de l’exploitation par Jean et Pierre Michaud
1970 Plantation de vignes en remplacement des
quelques bovins présents sur l’exploitation.
1973 Reprise par Alain
1975 Agrandissement avec 1 ha de vigne appellation Beaujolais.
1982 Construction du bâtiment d'exploitation
2001 Achat de 2 ha 50 de vigne en appellation Morgon.

L’exploitation se compose aujourd’hui de
9 ha de Brouilly
2 ha 50 de Morgon
1 ha de Beaujolais